Définitions légales

Définition légale de l’intimidation

Tout comportement, parole, acte ou geste délibéré ou non à caractère répétitif, exprimé directement, y compris dans le cyberespace, dans un contexte caractérisé par l’inégalité des rapports de force entre les personnes concernées, ayant pour effet d’engendrer des sentiments de détresse et de léser, blesser, opprimer ou ostraciser.

Définition légale de la violence

Toute manifestation de force, de forme verbale, écrite, physique, psychologique ou sexuelle, exercée intentionnellement contre une personne, ayant pour effet d’engendrer des sentiments de détresse, de la léser, de la blesser ou de l’opprimer en s’attaquant à son intégrité ou à son bien-être psychologique ou physique, a ses droits ou à ses biens.

Définition d’un conflit

C’est un affrontement qui implique généralement des opposants de forces égales, qui est engendré par une mésentente ou un désaccord entre deux personnes.

Discrimination

(en vertu de la Charte des droits et libertés de la personne)

10. Toute personne a droit à la reconnaissance et à l’exercice, en pleine égalité, des droits et libertés de la personne, sans distinction, exclusion ou préférence fondée sur la race, la couleur, le sexe, la grossesse, l’orientation sexuelle, l’état civil, l’âge sauf dans la mesure prévue par la loi, la religion, les convictions politiques, la langue, l’origine ethnique ou nationale, la condition sociale, le handicap ou l’utilisation d’un moyen pour pallier ce handicap. Il y a discrimination lorsqu’une telle distinction, exclusion ou préférence a pour effet de détruire ou de compromettre ce droit.

1975, c. 6, a. 10; 1977, c. 6, a. 1; 1978, c. 7, a. 112; 1982, c. 61, a. 3.

10.1. Nul ne doit harceler une personne en raison de l’un des motifs visés dans l’article 10.

1982, c. 61, a. 4.

Les commentaires sont fermés.